AUTISME
(TSA : trouble du spectre autistique)

Si vous avez lu les pages générales sur NeurOptimal©, vous savez qu'il ne s'agit pas d'un traitement pour l'autisme (ou toute autre condition). Il s’agit d’une façon d'entraîner le cerveau à se libérer des schémas qui sont devenus habituels et qui ne permettent pas à la personne de fonctionner aussi bien qu'elle le pourrait.

 

Nous le voyons donc souvent aider avec l'anxiété, la dépression, le TDAH, l'insomnie et bien d'autres problèmes.

 

Un nombre croissant de neuro praticiens en neurofeedback dynamique constatent en effet l'impact indéniable de cet entraînement sur le bien-être et la sociabilisation des personnes touchées par une forme ou une autre de TSA, avec ou sans trouble envahissant du développement, entre autres.

 

De plus, nombres de collègues en neurofeedback dynamique se spécialisent dans le travail avec des autistes, ils sont universellement enthousiastes à propos des changements qu'eux-mêmes et les parents voient.

 

Si vous avez un enfant autiste, il est possible que cette approche puisse être utile pour vous et votre enfant.

Voici d'ailleurs le témoignage de Chrystelle L, dont le fils est autiste et qui a commencé les sessions de neurofeedback dynamique l'année dernière :

 

"Mon fils a été diagnostiqué avec un spectre autistique et un trouble envahissant du développement à l’âge de 3 ans. Dans son trouble, le cognitif est la principale source de blocage. Tout ce qui est raisonnement, abstraction, logique, relation, compréhension dans la lecture, second degré, ironie est pour lui un vaste monde ténébreux. Malgré tout, nous arrivons jusqu’en classe de 4ème avec tous les accompagnements possibles, la mise en place de soins, de support, un travail acharné. Mais il a fallu se rendre à l’évidence. Ça bloquait pour de bons. Le collège nous parle de réorientation en IME ou SESSAD. Et là, notre chance a été de tomber par hasard sur un reportage sur le neurofeedback. Quelques recherches plus tard, nous prenons contact avec une praticienne, et là, c’est une véritable transformation qui s’opère. Séance après séance, notre schtroumpf s’exprime avec du vocabulaire croisé dans ses textes de français. Le brouillard se dissipe. Il commence à faire de la résolution de problème niveau fin de primaire. Impossible jusque-là. Il découvre le pouvoir des blagues pour faire rire. En cours, il comprend enfin ce qu’on attend de lui, quand repositionner ses connaissances : au bon moment, à la bonne question. C’est comme si il était en canal crypté en permanence, et d’un seul coup, on a branché un décodeur, et là tout est diffusé en clair H24. Le neurofeedback est un formidable outil qui nous a permis d’établir le contact et de le garder. 2 ans après, notre fils s’exprime (des fois un peu trop ), exprime son ressenti, sait demander de l’aide quand il a besoin. Il part en bac pro logistique et va poursuivre son cursus scolaire. Un vrai bonheur après 13 ans de combat."

 

Au cours de la dernière année, l’équipe de Cleveland Neurofeedback en Ontario a notamment travaillé avec deux adolescents atteints d’autisme, et leur réponse a été si frappante et positive que si vous avez des proches que cela concerne, ou vous-mêmes, c'est à essayer sans l'ombre d'un doute! 

Je vous propose des formules dégressives très adaptées à ce genre d'entraînement. 

 

Venez tester par vous-mêmes avec un praticien certifié en neurofeedback dynamique à 5 mins de Saint-Etienne (42), au Château de Valbois, dans un cadre d'exception.